Espace membres

RT 24/11/2016 : ÉCONOMIES D’ÉNERGIE du bâti des collectivités locales.

Rubrique : Réunions techniques

(Amphi de Polytech – rue Christian Pauc – 44300 NANTES)
Par la bonne gestion du chauffage et de la ventilation  : enjeux et objectifs – organisation – méthodes et résultats.
Partager l’approche et les expériences de trois communes de Loire Atlantique, en quête d’économies d’énergie dans leur patrimoine bâti

Au programme, les témoignages de 3 communes : 

Mairie d’Orvault 44 (25 000 habitants) – Emmanuel GAUDAIRE – Responsable Patrimoine Bâti / Energies

Mairie de Thouaré sur Loire 44 (9 000 habitants) – Luc BAHUAUD – Responsable Energies

Mairie de Saint Joachim 44 (3 000 habitants) –Denis SALAUN – Responsable Finances – Energies 

img_7063356

COMPTE-RENDU

par Jean-Marc LE BOURGEOIS, membre du bureau AICVF Bretagne-Pays de la Loire.

 

Le jeudi 24 novembre 2016, notre région organisait sa dernière réunion technique de l’année, dont le thème était : « Comment générer des économies d’énergie dans le patrimoine bâti des collectivités locales, par une bonne gestion du chauffage et de la ventilation ».

 

Orchestrée par deux membres de notre bureau, Fabrice BLANCHARD et Jean-Marc LE BOURGEOIS, cette réunion s’est tenue au sein de l’amphi de POLYTECH NANTES. Elle réunissait trois intervenants impliqués par notre sujet, à savoir, Emmanuel GAUDAIRE – Responsable Patrimoine bâti / Energies de la commune d’ORVAULT (44 / 25 000 habitants), Luc BAHUAUD – Responsable Energies de la commune de THOUARE SUR LOIRE (44 / 9 000 habitants) et Denis SALAUN – Responsable Finances / Energies de la commune de SAINT JOACHIM (44 / 4 000 habitants).

 

Après quelques mots de notre Président de région Frédéric TERTRAIS pour d’accueillir les 75 participants, dont près de la moitié participait pour la première fois à une réunion AICVF, quelques chiffres et repères ont été présentés en guise d’introduction. Issus d’une étude de l’ADEME (Energie et patrimoine communal – 2012), nous avons reprécisé les enjeux, les coûts, leurs contraintes, les objectifs des communes dans leur gestion de l’énergie au quotidien.

A suivre, se sont succédés nos trois intervenants, qui ont présenté chacun en une ½ heure leurs expériences, leurs objectifs, leur organisation et leurs moyens, leurs méthodes et les économies engendrées grâce aux outils mis en place (régulation, GTB, Système de Mangement de l’Energie..).

Plutôt de tailles réduites en terme de population, elles ont ouvert le champ des possibles en affichant entre 30 et 50 % d’économies d’énergie, le plus souvent atteints dés la 2ème période chauffe et pour des temps de retour de 1 à 3 ans au plus (de quoi faire pâlir des communes plus conséquentes et dotées de biens d’autres moyens !).

L’assemblée entière était très à l’écoute et attentive aux propos de ces trois passionnés, impliqués dans leur commune, qui au travers de témoignages très factuels, ont présenté des résultats bien supérieurs aux moyennes nationales de communes de tailles équivalentes.

 

On retiendra la démarche actuelle d’ORVAULT pour recentrer sa stratégie d’économies d’énergie, les résultats spectaculaires de THOUARE SUR LOIRE qui en 2 ans a divisé par 2 ses consommations d’énergie sur 10 bâtiments, sa capacité aussi à impliquer et sensibiliser directement les écoles, et l’approche toute aussi remarquable de SAINT JOACHIM qui après une stratégie gagnante autour du photovoltaïque, la refonte de ses régulations et la mise en œuvre d’une télégestion et d’un SME, a divisé ses consommations par 2.

 

Une large place a été ensuite consacrée aux questions réponses, toutes aussi nombreuses que pertinentes. Enfin, les débats ont pu se prolonger autour d’un verre dans une ambiance conviviale et pleine d’espoirs pour l’avenir.

 

Les présentations à voir ou à télécharger ci-dessous

Télécharger (PDF, 3.32MB)

Partager l’article

Nos Partenaires

.