Espace membres

Assemblée générale, réunion technique connectée et Médaille d’or pour la région Bourgogne Franche Comté

Rubrique : A la une, accueil, Actualités, Agenda

CHAPO : 3 temps forts pour une seule soirée en BFC le 31 janvier 2019

Forte participation des membres et partenaires à l’assemblée générale de la région Bourgogne Franche Comté en cette fin d’exercice de l’année 2018, avec un ordre du jour bien rempli, pour trois temps forts.

L’assemblée générale tout d’abord, avec le traditionnel rapport moral du président régional Jean-Philippe Trinkaus, suivi du rapport financier présenté par Michel Ducet vice-président délégué. Marie Agnès Garnier, directrice technique du Lycée Hippolyte Fontaine de Dijon, a présenté ensuite le rapport de la « commission jeunes », et le travail accompli durant l’année, dont l’arrivée de deux nouveaux partenaires : le Lycée Saint Joseph de Dijon (génie électro-technique) et le Campus des Métiers de l’académie régionale.

Si l’AICVF au plan national, est un partenaire remarquable et remarqué de l’enseignement supérieur, il faut bien reconnaître que depuis quelques années les actions envers l’enseignement se sont multipliées dans de nombreuses régions.

A l’instar de Bernard Perrin (professeur émérite de l’Université Paul Sabatier à Toulouse) alors président de région Midi Pyrénées, très actif en ce sens lors de son mandat ; Michel Ducet, lorsqu’il était président de la région Bourgogne Franche Comté a également porté sa pierre à l’édifice en créant avec son équipe de bureau régional, une commission dédiée aux jeunes. Appuyé par Claude Gillet (inspecteur académique aujourd’hui retraité) et Marie Agnès Garnier, cette commission s’est étoffée par l’arrivée en 2017, d’Éric Bongain du Lycée Sainte Marie de Lons et de Régis Streits du CFA du Bâtiment de Besançon, avec pour objectif de dynamiser la filière Génie Thermique et Électrotechnique au plan régional.

 

A la suite de l’assemblée générale, l’un des partenaires industriels régionaux a présenté ses avancées technologiques en termes de technique et de confort thermique. Nombre de fabricants et d’industriels proposent aujourd’hui des solutions connectées pour piloter le générateur de chauffage, voire l’installation complète à distance via un Smartphone.

Dans l’Union Européenne, on estime à 43 % les particuliers qui utilisent une connexion mobile (ordinateur portable, apparil de poche ou téléphone mobile) pour surfer sur le web. La France se positionne au 8ème rang, avec un particulier sur deux se connectant à Internet via une connexion mobile*. Face à cette croissance du taux d’équipement informatique des ménages, ce fabricant travaille sur le développement d’applications mobiles permettant aux utilisateurs de piloter à distance, via smartphone, tablette ou ordinateur, son installation de chauffage et d’eau chaude sanitaire, d’afficher ses consommations énergétiques, de recevoir des alertes relatives au fonctionnement de son équipement et d’être mis en relation avec l’assistance technique.

Faisant gagner en confort, tout en réalisant des économies d’énergie. Les solutions connectées annoncent respecter les données personnelles, tandis qu’un service diagnostic dédié se met en place dans certains cas pour avoir une vision sur la chaudière ou la PAC et d’intervenir à distance, en cas de besoin. Idéalement, l’utilisateur peut ainsi bénéficier ainsi de la tranquillité et de la sécurité d’un système de chauffage surveillé en permanence par un professionnel, s’il y a souscrit.

En imaginant que la chaudière ou la PAC soit en panne : l’utilisateur pourrait être informé à l’aide d’une notification sur son smartphone. Avec son consentement, son prestataire de services connaîtrait en temps réel les éventuels dysfonctionnements* Il pourrait bénéficier d’une aide immédiate, et le prestataire pourrait intervenir à distance en réglant les principaux paramètres de fonctionnement de la chaudière ou de la PAC et, si nécessaire et possible, restaurer la fonctionnalité.

Ce fabricant travaille également sur des solutions hybrides pour réduire l’impact environnemental des construction neuves et améliorer les performances énergétiques des bâtiments existants, ce constructeur s’attache à développer des solutions hybrides mixant les énergies : gaz, solaire, thermodynamique et électrique.

 

A la suite de la réunion, place au troisième temps fort dans les caves des Ets Albert BICHOT pour une dégustation de grands crus dans une ambiance conviviale et festive.

Après une courte présentation des lieux, monsieur Benoit De Charrette, le maitre de chai du jour, et madame Isabelle Philippe, ont proposé aux convives des crus qui font rêver les papilles de tout un chacun :  Mercurey 1er Cru, Pommard Clos des Ursuline, Nuit-Saint -Georges, Chablis 1er Cru, Pouilly Fuissé le Clos pour terminer par Meursault 1er Cru les Charmes, domaine du pavillon.

 

Pour terminer cette soirée technique et festive, rassemblant son sérieux après la dégustation, Jean Philippe Trinkaus a invité Yves Nioche président national et Michel Duclos vice-président national (qui avaient fait le déplacement tout spécialement) à se joindre à lui pour décorer Michel Ducet d’une magnifique médaille d’Or du mérite.

En effet, après avoir retracé brièvement le parcours de l’ancien président régional de Bourgogne Franche Comté au sein de l’AICVF (vice-président régional, président régional, pour finir à nouveau vice-président et diverses anecdotes liées…), Yves Nioche remercia Michel Ducet, tout ému, pour son implication tant régionalement que nationalement. La soirée, s’est terminée autour d’un repas convivial comme il se doit dans ‘une des plus belles de nos régions !!

Partager l’article

PARTENAIRES